jeudi 12 janvier 2012

YENNAYER AMEGGAZ

YENNAYER AMEGGAZ 

jeudi 5 janvier 2012

Disparition de H.RABAH


Un habitant du village Aït Bouyahia, dans la région de Béni Douala (Tizi Ouzou) est porté disparu depuis près d'une semaine, a‑t‑on appris ce dimanche 1er janvier auprès de ses proches. H. Rabah, âgé d'une trentaine d'années, n'a plus donné aucun signe de vie depuis une semaine. De nombreux villageois sont convaincus que le jeune Rabah, employé dans une entreprise privée, a été kidnappé. La cellule de crise mise en place au village Aït Bouyahia s'est réunie samedi 31 décembre pour débattre de cette mystérieuse disparition. Habituellement, les familles des personnes kidnappées sont contactées par les ravisseurs pour une demande de rançon.  
En décembre dernier, plusieurs cas de disparition ont été signalés dans diverses localités de Tizi Ouzou, mais quelques jours plus tard, des sources sécuritaires avaient annoncé qu'il s'agissait d'arrestations opérées par une unité spéciale dépêchée par la première région militaire de Blida. 


http://www.tsa-algerie.com/divers/disparition-mysterieuse-d-un-jeune-pres-de-tizi-ouzou_18796.html



lundi 2 janvier 2012

Inauguration du foyer de jeunes à Aït Bouyahia


Profitant de la commémoration de la date historique du 11 décembre 1960 ainsi que de la Journée mondiale de la montagne, les responsables de la municipalité de Béni Douala ont précédé à l’inauguration du foyer de jeunes au village d’Aït Bouyahia. En effet, aux environs de 14 h, le P/APC et le secrétaire général de la daïra se sont rendus à Ath Bouyahia pour l’inauguration du foyer de jeunes réalisé en deux tranches sur PCD. Un accueil festif a eu lieu à l’arrivée des responsables, rehaussé par la présence des comités de villages, de nombreux citoyens venus assister à l’évènement. Cela, en plus de la présence des potaches de l’école primaire de Kanem Mouloud. Tous les présents ont convergé sur l’importance de cette structure pour la masse juvénile. «Nous sommes vraiment satisfaits de l’ouverture de ce foyer qui va à coup sûr fournir un milieu adéquat pour les jeunes», dira un membre du comité du village. De son côté, le maire a appelé la population à l’union des efforts pour acquérir d’autres projets à l’avenir. «D’abord, je rends hommage à tous les martyrs de la démocratie et de la liberté. Sans leur sacrifice, nous n’aurions jamais pu acquérir toutes ces réalisations au profit de la population». L’orateur ajoute : «Pour l’antenne de mairie dont ce bourg a bénéficié, elle sera réceptionnée le 12 janvier prochain, la journée de Yenayer». Les amateurs de l’association culturelle du village ont égayé les citoyens par des représentations théâtrales. Pour la clôture, l’assistance fut conviée à une petite collation.
Arezki G.