mercredi 15 octobre 2008

Où est passé le croissant rouge section d’Ait-Bouyahia ?



Où est passé le croissant rouge section d’Ait-Bouyahia ?

Il était l’image de l’action humanitaire de la région pour ses multiples opérations de bienfaisance.

Il assurait la distribution des couffins alimentaires au profit des nécessiteux,

Il organisait des activités de bénévolat, des cours de secourisme, d’informatique, etc.

Chaque ramadan, son resto du cœur (Erahma) restait le seul lieu de prédilection pour les personnes défavorisées.

Ses actions humanitaires ne se limitaient pas à cela. Il aidait les personnes défavorisées, les personnes handicapées…

Aujourd’hui, il ne reste que son emblème sur la porte du local.

Pleins de questions à se poser : que s’est-il passé ? Pourquoi il a été dissous ? Et pour quelles raisons ?

4 commentaires:

malik's spaces a dit...

Certes, le croissant rouge d’ait bouyahia, faisait tout ca mais je dirai plus que ca : a (réinventé) la solidarité au village, l’a, même, exportée au reste de la région.
La croix rouge (comme disaient mes parents) était plus qu’une association humanitaire. Était un esprit qui régnait sur le village, nous inculquait l’humanité et le partage. Et sur son sillage, nous laissait des souvenirs dont nous sommes toujours fiers.

Qui ne se souvient pas de la première collecte de vêtement ? C’était en 97, les gens ne voulaient que donner et offrir, rien que ca.

A peine dix ans plus tard, il nous reste que quelques souvenirs et beaucoup de peine. Victime de l’opportunisme des uns (plutôt un) et le silence des autres, le croissant rouge-comite d’ait bouyahia fait, déjà, parti de notre passé. Gardons, au moins, ses enseignements pour le présent et l’avenir !

ABDELMALIK KERFI

malik's spaces a dit...

En septembre 97, J’ai écris ce poème.
Plus de dix ans âpres, j’aimerai avec vous le partager.
*************************
Merci au croissant rouge
Et ces gens qui bougent
Grace à eux nous sommes
Unis femmes et hommes
Aidez-le pour nous aider
Et rendre notre existence dorée
Donnons peu de nos biens
Pour qu’il puisse aider les tiens
Une chose qui t’appartient
Peut soulager un des miens
Il nous fait croire à la fraternité
Ainsi, aimer toute l’humanité
*************************
Hélas, ils ne nous restent que des souvenirs !

KAMEL a dit...

Merci pour ton poème Malik.

immoune-mounir a dit...

mounir immoune: merci pour v tt.kamel malik et tt le reste merci merci artikom saha walah kbir o hni